Aides aux auto-entrepreneurs




Il existe un certain nombre d'aides à la création d'entreprise, dont une partie est accessible aux auto-entrepreneurs. Ces dispositifs,mis en place à l'initiative de l'Etat ou des collectivités locales pour la plupart, peuvent prendre différentes formes, les principales étant des aides financières d’une part, et de l’accompagnement et formation d’autre part.

Il existe plusieurs aides aux entrepreneurs, à savoir :

  • l’ACCRE:

c’est l’acronyme d’Aide aux Chômeurs à la Création ou Reprise d'Entreprise. C’est une aide qui donne droit à une réduction des charges sociales sur une période de trois années. Elle est entrée en vigueur depuis le 1er mai 2009. On parle, dans le cadre de cette allocation, de la pratique de différents taux de cotisations, qui dépendent du type d’activité.

  • Le NACRE:

c’est l’acronyme de Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d'Entreprise. C’est un soutien financier dont le montant varie entre 1000 et 10 000 euros. Il est octroyé sous forme d’un prêt à taux zéro et est destiné à financer les projets des demandeurs d’emploi.

  • Le PCE:

 c’est l’acronyme de Prêt à la Création d’Entreprise. Il est question de faciliter l’accès à un prêt bancaire. Cela s'adresse aux fonctionnaires désireux de créer ou de reprendre une entreprise.

 est important de signaler la présence d’autres aides  allouées à la mise en place des auto-entreprises. Elles sont souvent liées à la nature de l’activité, à la région, au département ou à la ville d’implantation, et s’accordent sous forme de subventions et de prêts.